Un événement pour promouvoir la musique du Riad à Marrakech à Agadir

riad-al-ksar

Le festival Timitar fait partie des évènements organisés au Maroc pour animer l’été, il a donné l’occasion à ses organisateurs et au Maroc de rayonner une fois de plus à travers le Monde. Précisons que cette année 2014 s’est tenue la 11ème édition du festival et que ce dernier fait partie de l’European forum of Worldwide Music Festivals, c’est donc un évènement d’envergure internationale. Les populations Européennes ont ainsi pu découvrir la musique issue du riad à Marrakech

Activités liées à la clôture du festival Timitar

La onzième édition du festival Timitar a accueilli pas moins de 120 000 spectateurs durant les cérémonies de clôture, qui sont venus, même du riad à Marrakech, célébrer la beauté des rythmes musicaux Marocains. Certains concerts se sont déroulés sur la Place Al Amar avec les artistes de renommée internationale présents, comme l’Egyptien Hani Shaker ou la chanteuse Marocaine Najat Aâtabou. Des personnalités d’Agadir étaient présentes à la célébration, notamment le ministre Marocain de l’Agriculture et de la pêche maritime, le gouverneur de la préfecture d’Agadir mais aussi le Wali de la région SMD. Ces personnalités, dont certaines sont membres de l’association Timitar prouvent que le festival bénéficie de leur soutien. Durant l’évènement un hommage a été rendu à l’artiste Aziz Chamekh qui a fait de son mieux pour revaloriser la culture Amazigh. Le concert d’hommage a été animé par des artistes amazigh comme le groupe Chamekh.

Le défunt Aziz Chamekh a débuté sa carrière musicale en 1960 comme membre du groupe Tabghaunouste. En 1962, il fonde son propre groupe, Laqdam qui est à la base d’un autre groupe : Izenzarne. Laqdam a été le premier à se servir d’instruments de musique modernes comme le violon et le banjo, pour faire de la musique amazigh. Ce groupe a produit des titres très connus comme « Douni Tzri » qui a été repris par de nombreux artistes. Chamekh a travaillé avec de nombreux artistes célèbres dans la musique amazighe comme Raïs Saïd Achtouk, Omar Wahrouch, Mohamed Demsiri etc. Toujours pour rendre honneur à l’artiste, et afin que l’artiste soit connu même dans le Riad Al Ksar à Marrakech, l’association timitar fera le nécessaire pour produire l’album d’Aziz Chamekh « Anazour » qui signifie en français « l’espoir », dans la même optique, un livre autobiographique de l’artiste sera édité, portant le titre « Abdelaziz Chamekh : Histoire d’une icône de la musique amazighe ».

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*