Que peut-on découvrir sur la vie politique du Tadjikistan en faisant un trekking ?

tadjikistan

La République du Tadjikistan que l’on appelle également Tadjikistan est un pays riche en montagnes que l’on retrouve en Asie centrale et qui n’a pas d’accès à la mer. La capitale du pays est la ville de Douchanbé, que vous pourrez découvrir au Tadjikistan lors d’un trekking. Le pays partage une frontière au sud avec l’Afghanistan, à l’est avec la Chine, à l’ouest avec l’Ouzbékistan et au nord avec le Kirghizistan. C’est l’unique État qui a survécu à l’ancienne Asie centrale soviétique, la langue officielle dans le pays n’est pas d’origine turque, mais elle a une origine iranienne : le tadjik. La population tadjike représente 80% de la population et fait partie des peuples iraniens. Les frontières du Tadjikistan actuel remontent à 1929, lorsque le pays appartenait encore à l’Union soviétique et qu’il a été séparé de l’Ouzbékistan.

En réalité, le Tadjikistan est né suite à l’éclatement de l’URSS en 1991, s’en est suivie une guerre civile qui a duré de 1992 à 1997 et dont les conséquences sont toujours actuelles. Malgré sa croissance soutenue et l’importance de ses richesses naturelles, le Tadjikistan demeure le pays le plus pauvre de ce qui fût l’URSS. Cela peut s’expliquer par l’exploitation limitée des nombreuses richesses naturelles, que l’on peut découvrir au Tadjikistan en faisant un trekking http://www.boncap.com/sejour-maroc/. Sur le plan politique, le Tadjikistan est une république présidentielle ou sein de laquelle le président est élu au suffrage universel pour une durée de 7 ans renouvelable une seule fois. Le premier ministre lui est nommé par décret présidentiel, et le conseil des ministres est nommé par le président avec accord du parlement. Le parlement aussi appelé assemblée suprême est bicaméral, on y retrouve la chambre basse constituée de 63 membres élus pour 5 ans, c’est l’assemblée des représentants que l’on appelle localement Majilisi namoyandagon, et la chambre haute appelée Majlisi milli ou Assemblée nationale qui compte 33 membres également élus pour 5 ans.

 un trekking  découvrez aussi le trekking au Maroc sur cet article vous permettra de constater que la guerre civile qui a opposé les factions régionales aux factions politiques entre 1992 et 1997 marque toujours la vie politique dans le pays. Il faut noter que selon les observateurs, la population fait preuve de passivité politique qui préfère profiter de la stabilité actuelle au lieu de compter sur des promesses de changement à venir. Le Parti démocratique populaire du Tadjikistan en abrégé HDTK est largement majoritaire dans les deux chambres, mais on note tout de même la présence de l’opposition au parlement, chose très rare en Asie centrale. Cela entraîne quelques fois des débats houleux entre l’opposition et le parti au pouvoir.

 

La place de l’artisanat dans le Riad et la ville de Marrakech

Chaque pays est caractérisé par sa culture, par son mode de vie ou par des traditions qui sont transmises des parents aux enfants. Comme tous les pays, le Maroc se démarque par certains éléments qui font la particularité de sa culture et qui par conséquent attirent les visiteurs étrangers en quête de dépaysement. L’artisanat marocain est l’un des atouts du pays, un artisanat dont les retombées sont parfaitement visibles dans le Riad à Marrakech. .

Caractéristiques du style artisanal dominant à Marrakech

C’est durant la période du néolithique que la construction du Royaume du Maroc a connue un véritable tournant. En effet, c’est au cours de cette période que le pays a vu arriver les migrations venues des pays plus au Nord et à l’Est, l’arrivée des migrants s’est faite avec leurs traditions et leurs techniques artistiques. Avec l’écoulement des siècles, la diversité de la population et les influences diverses, la richesse de l’artisanat marocain a pris de l’ampleur et regroupe de nos jours plus de 70 métiers différents. Ce qui est le plus marquant dans cet artisanat, c’est surtout la diversité des matériaux et des créations. L’artisanat marocain est très souvent utilisé dans le cadre de la construction de bâtiments comme les Riad de la médina à Marrakech.

Les besoins de la population se font plus grands avec le temps. Désormais, ce ne sont plus seulement les Marocains qui sont désireux de consommer les produits de l’artisanat marocain, les étrangers aussi entrent dans la danse et affectionnent ces créations originales quand ils visitent le pays, sans oublier les exportations qui sont toujours plus croissantes. La beauté des créations artisanales au Maroc fait resplendir le Riad à Marrakech, mais aussi les habitants du pays, grâce aux vêtements, aux revêtements, aux parures, aux bijoux, aux chaussures, etc. Tout ce qui fait le quotidien des populations au cœur de ce beau pays. Il est plus que primordial de préserver ce patrimoine qui fait partie intégrante de l’histoire du Maroc. Sans l’artisanat et ses retombées, de nombreuses familles auraient vécu dans la pauvreté. De plus, l’ambiance que l’on connaît actuellement dans les souks n’existerait pas, ce qui serait un coup dur pour le tourisme et l’économie marocaine en général. De plus, ce patrimoine est un rappel visible du passé du Royaume.